Les pratiques psycho-corporelles

Les pratiques psycho-corporelles, qu’est-ce que c’est ?

Ce terme définit les méthodes impliquant un travail corporel à visée préventive. Les pratiques psycho-corporelles englobent l’ensemble des approches se servant du corps comme médiation et ayant une portée psycho-thérapeutique.

La médiation corporelle

Le travail de médiation corporelle permet d’œuvrer sur la relation de l’individu avec son corps, dans l’instant présent. Il existe une multitude de techniques dont le Yoga, le Qi Giing, le Tai Chi Chuan, le Pilates, l’EMDR, l’EFT ou la méditation pleine conscience. L’EMDR est l’acronyme de “eye movement desenzitization and reprocessing”. L’EFT signifie “emotional freedom techniques”. Lire plus ici sur l’EFT >

Impact sur le génome

La pratique des activités psycho-corporelles a un impact sur le système nerveux autonome. Celui-ci pilote nos fonctions vitales ainsi que sur notre système endocrinien. A eux deux, les systèmes nerveux et endocriniens permettent le fonctionnement cohérent du corps, et nécessitent de ce fait un contexte favorable de développement.

« Les pratiques psycho-corporelles permettraient de faire baisser l’inflammation générale du corps » affirme la chercheuse Ivana Buric, Laboratoire du cerveau du Centre de psychologie de l’Université de Coventry (UK). Aussi, elle affirme : « Des millions de personnes dans le monde bénéficient déjà des avantages pour la santé des interventions de l’esprit et du corps comme le yoga ou la méditation. Mais ce qu’ils ne savent peut-être pas, c’est que ces avantages commencent à un niveau moléculaire et peuvent changer la façon dont notre code génétique survient. Ces activités quittent ce que nous appelons une signature moléculaire dans nos cellules. Cela renverse l’effet que le stress ou l’anxiété aurait sur le corps en modifiant la façon dont nos gènes s’expriment. En bref, les approches corps-esprit font que le cerveau dirige nos processus ADN le long d’un chemin qui améliore notre bien-être. »

Yoga et nerf vague

La pratique du Yoga tonifie le nerf vague grâce à des postures insistant sur l’ouverture et le soulèvement de la poitrine. Le nerf vague lie le tronc avec le cortex cérébral, il contrôle le système nerveux parasympathique et régule les rythmes cardiaques et respiratoires. Les postures de yoga sont appelées asanas. Les postures d’ouverture apportent une sensation de puissance, favorisant la conscience et l’estime de soi. Selon de nombreuses études menées sur les effets délétères du stress sur la santé, la pratique régulière du yoga permettrait de réduire durablement l’anxiété, stimuler les fonctions cérébrales et l’immunité, ainsi que lutter contre la dépression. Deux séances de yoga par semaine réduiraient les symptômes dépressifs résistant aux traitements selon une étude de l’Université de Boston, 2017.

Pratiques psycho-corporelles et naturopathie

Dans le cadre d’un suivi en naturopathie, je vous conseille de prendre soin de votre hygiène de vie, comprenant une pratique régulière d’une activité physique. Si une pratique psycho-corporelle fait déjà partie de vos habitudes, je ne pourrais qu’encourager à préciser ou intensifier les exercices. En revanche, si cela ne fait pas partie de vos habitudes de vie, je serais amener à vous présenter les différentes pratiques accessibles aux débutants. Le Qi Gong et le Yoga sont – par exemple – très accessibles. Ce deux pratiques permettent d’améliorer grandement la qualité de votre quotidien et de mieux gérer le stress.

Au plaisir de vous accompagner sur le chemin de votre vitalité,

Leave a Reply

Your email address will not be published.